Mise à jour
1 janvier 1992
William S. Burroughs
poet
Helnwein, Faces
Edition Stemmle
Helnwein-s-work
Le travail de Helnwein
Vous ne pourrez rien montrer à quelqu’un qu’il n’ait déjà vu, autre part, vous ne pourrez rien lui dire non plus qu’il ne vît déjà. C’est la fonction de l’artiste que de provoquer l’expérience de la surprise d’indentifier: de montrer au spectateur qu’il sait sans savoir qu’il sait. Helnwein est un maître en l’art de la surprise d’identifier.
There is a basic misconception that any given face, at any given time, looks more or less the same, like a statue's face.
Actually, the human face is as variable from moment to moment as a screen on which images are reflected, from within and from without. I have seen six pictures of the same subject taken in less than a minute - so different one from the other, as not to be recognizable as the same person.
Les peintures et les photographies de Gottfried Helnwein s’attaquent à cette conception fausse en montrant les divers visages que peut avoir un homme. Pour s’attaquer à cette erreur fondamentale, il lui faut souligner, exagérer à coups de déformations, de bandages et d’ustensiles métalliques qui contraignent ce visage à d’impossibles mimiques. Les images de torture et de folie abondent, comme c’est le cas sur un visage, comme s’il était le reflet sensible de perceptions extrêmes et d’une expérience.
Comment un autoportrait peut-il représenter l’impassibilité d’une statue face aux horreurs qui nous entourent? La torture, la maladie, la peur et la haine qui sont devenues notre lot quotidien, ce que le pape appelle «le banquet de la vie». Ces visages tourmentés disent tous: «Voilà ce que je pense...et ça,...et ça, ...et ça encore...Regardez et vous verrez.» Vous ne pourrez rien montrer à quelqu’un qu’il n’ait déjà vu, autre part, vous ne pourrez rien lui dire non plus qu’il ne vît déjà.
C’est la fonction de l’artiste que de provoquer l’expérience de la surprise d’indentifier: de montrer au spectateur qu’il sait sans savoir qu’il sait. Helnwein est un maître en l’art de la surprise d’identifier.
William Burroughs
Lawrence, Kansas
October 1990
Essay about Helnwein
1990
Essay about Helnwein
1990
William Burroughs wrote this essay about Gottfried Helnwein in October 1990 under the title "Helnwein's work" in Lawrence, Kansas.
The essay was first published in the catalogue "Kindskopf", 1991, by the Museum of Lower Austria for the Helnwein-Installation at the Minoriten Church in Krems, Austria
Director and chief curator was Peter Zawrel.
-
2nd publication in "Helnwein Faces", 1992 Edition Stemmle.
ISBN 3-7231-0447-9 (catalogue)
ISBN 3-7231-0427-4 (book)
"Helnwein's work"
1990
William S. Burroughs
silver print, 1990, 99 x 66 cm / 38 x 25''
"Helnwein Faces", 1992 Edition Stemmle. ISBN 3-7231-0447-9 (catalogue), 3-7231-0427-4 (book)




vers le haut